Cric Rouleur Hydraulique

— 5 minutes de lecture
Cric Rouleur Hydraulique Voiture AREBOS

Le cric, le chariot, le trolley ou encore appelé vérin hydraulique, sont présents dans la plupart des ateliers mécaniques du monde. Le but principal de leur utilisation est de parvenir à soulever des charges lourdes en toute sécurité et avec le moins d’effort manuel possible.

Son précurseur est le cric mécanique ou cric de levage, conventionnel ou manuel, que l’on voit habituellement parmi les éléments de sécurité des véhicules, utile par exemple pour changer une roue, par exemple en cas de crevaison. Son inventeur fut par ailleurs Richard Dudgeon, vers le milieu des années 1800. Un mécanisme vraiment simple, comme c’est souvent le cas, a donné naissance à l’un des articles les plus utilisés et les plus populaires au monde.

Bien qu’il existe d’innombrables types de crics mécaniques et hydrauliques, selon l’application, automobile, industrielle, lobbyiste, etc. Dans cet article, nous traiterons plus particulièrement du cric hydraulique.

Crics hydrauliques

Bien que nous ayons déjà fait une introduction au sujet, nous allons approfondir les différents aspects pour en savoir plus sur les crics hydrauliques dans le cadre d’une série sur le sujet, en tenant compte du fait que l’objectif de cet outil est de faciliter le levage de charges lourdes, en toute sécurité et avec un minimum d’effort.

Avant d’entrer dans le sujet de cet article, à savoir les pièces d’un cric hydraulique, il est important de préciser que pour les fonctions classiques, tant pour un usage individuel que professionnel, dans la voiture, dans le garage, dans l’atelier pneumatique, etc, les crics hydrauliques sont les plus courants. Les modèles de chariots hydrauliques de 2 et 3 tonnes remplissent généralement la plupart des fonctions.

Roues de chariot : ils sont généralement équipés de 4 roues qui peuvent être en acier, en plastique ou simplement en caoutchouc. Deux d’entre eux sont fixes (à l’avant) et deux sont mobiles ou pivotants (généralement ceux de l’arrière) pour faciliter la rotation et le positionnement à l’endroit approprié. Sur certains modèles, des éléments antidérapants sont ajoutés aux roues pour assurer une plus grande sécurité lors du support de la charge.

Corps : le premier aspect à prendre en compte concernant le corps est le design. Il existe des modèles à profil bas qui sont généralement pratiques pour un accès facile, par exemple pour ceux qui travaillent dans des ateliers de pneumatiques, des ateliers d’usinage, etc. D’autre part, le corps peut être en acier inoxydable et, dans certains cas, en alliage d’aluminium. Il est très important, lorsqu’on choisit d’acheter un chariot de levage, de vérifier que la structure est bien renforcée, avec de bonnes fixations. Il est également important que la peinture soit bien traitée et résistante, non seulement pour des raisons esthétiques, mais aussi pour prévenir les aspects de détérioration qui pourraient résulter d’une corrosion prématurée.

Poignée : elle est placée par rapport au cric et sert, d’une part, à pomper et à augmenter la pression du piston provoquant le soulèvement de la charge. D’autre part, pour transporter le chariot d’un endroit à un autre. La chose la plus importante à prendre en compte est que la construction doit être de qualité et résistante, car elle est utilisée pour la transmission de la force et du mécanisme de levier. Parfois, certains modèles sont dotés d’éléments de protection ou de poignées sur le manche pour une prise en main plus ferme et plus confortable, mais dans tous les cas, l’utilisation de gants de protection est vivement recommandée.

La pompe hydraulique : c’est le cœur de cet outil, elle contient l’huile et c’est là que toute l’attention doit être portée. Il existe des modèles à un seul piston ou à deux ou plusieurs pistons. D’une manière générale, deux pistons permettent un levage meilleur et plus rapide. Quant aux composants de la pompe, ils sont généralement en fonte, mais il est difficile de s’en rendre compte au premier coup d’œil, il faudra donc consulter le fabricant pour connaître les informations dans chaque système.

Soupape de surcharge : certains modèles sont dotés de cette option qui offre une protection supplémentaire au vérin, en évitant les dommages qui pourraient être causés par une surcharge.

Ce sont les parties fondamentales d’un chariot de levage ou d’un cric hydraulique. Comme toujours, il est fortement recommandé de respecter les normes de sécurité recommandées par le fabricant lors de son utilisation, en termes de conseils :

  • Portez des gants et des chaussures de sécurité (avec embout de protection).
  • Ne pas dépasser la capacité de charge indiquée. En règle générale, le poids à soulever doit représenter au maximum 70 % de la capacité de charge.
  • Travaillez sur une surface bien rangée, propre, sèche et horizontale.
  • Si vous travaillez sur un véhicule, ne vous placez pas en dessous sans avoir fixé au préalable au moins deux autres points.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.