18 fleurs de début de printemps : Un guide complet

— 20 minutes de lecture
fleur d'automne

Chassez le blues de l’hiver en plantant vos fleurs de début de printemps avant la saison printanière. Ces plantes ne vont pas seulement illuminer votre esprit mais aussi ajouter une beauté supplémentaire à votre jardin de printemps avec leurs belles couleurs.

Et le plus beau dans tout ça ? Vous n’avez pas besoin d’attendre le départ de la dernière neige car la plupart de ces fleurs de début de printemps peuvent survivre à la neige pour déployer leur beauté.

Avant de nous plonger dans les différentes fleurs du début du printemps, voici quelques conseils pour vous aider à assurer la santé de votre jardin de fleurs printanières et, bien sûr, l’aménagement paysager attrayant tant désiré.

Avant de planter : L’entretien du jardin, d’abord !

Nettoyez votre jardin :

La longue et morne saison hivernale vous amènera très probablement à travailler davantage sur votre jardin (ce qui implique principalement l’enlèvement des débris tels que les feuilles et les restes de neige). Préparez-vous donc avec vos outils de jardinage.

Désherber :

Veillez à l’élimination complète des mauvaises herbes (ainsi que de leurs racines) afin d’éviter leur régénération.

Réhydratez :

Rétablissez le taux d’humidité de votre jardin. L’hiver est la saison où vos plantes de jardin souffrent le plus car le froid gèle le sol et rend difficile l’absorption d’eau par les racines.

Résultat ?

Les plantes meurent par manque d’humidité. Cependant, c’est aussi la saison idéale pour planter, surtout si vous vivez dans des régions où le gel est moins important. Par conséquent, pensez à ajouter du paillis et des matières organiques comme le fumier pour aider à hydrater le sol de votre jardin et assurer une durée de vie prolongée à vos plantes.

Taillez vos plantes existantes :

L’élagage est une méthode idéale pour garder votre jardin sain et beau, car il assure une meilleure qualité de vos fleurs de printemps, de vos arbustes, ainsi que de vos fruits. C’est l’un des moyens les plus efficaces de gérer un jardin de fleurs. La taille vous permet de contrôler le nombre et la taille des fleurs de vos arbres et de votre aménagement paysager, permet de lutter naturellement contre les parasites et les maladies, tout en renforçant la santé de vos plantes.

Remarque : veillez à effectuer la taille au bon moment, et si vous n’êtes pas sûr du moment et de la technique à utiliser, pensez à faire des recherches en ligne.

Il est maintenant temps de réorganiser votre jardin de fleurs avec de nouvelles fleurs de printemps, et vous trouverez ci-dessous une liste de plantes à choisir : Les fleurs de début de printemps.

18 fleurs de début de printemps pour votre jardin

1. Tulipe

L’hiver peut être la saison la plus terne que vous ayez à vivre dans la vie ; cependant, les fleurs de tulipes aux couleurs vives et chaudes balaient tous les bleus en annonçant le début officiel du printemps. Cette fleur se décline en plusieurs couleurs (les plus courantes étant le rouge, le jaune, le blanc et le rose) et se plaît en plein soleil, dans un sol bien drainé et fertile – qui doit être neutre ou légèrement acide.

Les sols sablonneux ou secs sont les plus propices à la culture des tulipes, car ces fleurs n’aiment pas l’humidité excessive. Découvrez la magie des tulipes tout au long du printemps en plantant des variétés qui, bien sûr, ont des périodes de floraison différentes. Vous avez envie de déclarer votre amour à une personne qui vous est chère ? Alors manifestez-le par la manière dont vous traitez et entretenez vos tulipes.

N’oubliez pas que les tulipes rouges sont un symbole de déclaration d’amour.

Conseil d’entretien :

Arrosez-les tout de suite après la plantation pour déclencher la croissance et arrêtez jusqu’à l’apparition des feuilles, moment où vous pouvez alors arroser légèrement vos plantes. Comme les tulipes stockent bien les nutriments, pensez à les fertiliser une fois au début de l’automne et aussi au début du printemps pour assurer une croissance vigoureuse.

2. Hyacinthe

Les fleurs de jacinthe sont connues pour leur nature très parfumée et leur mode de floraison (généralement en grappes denses).

Elles sont souvent plantées à l’extérieur directement dans le sol, mais peuvent aussi être cultivées dans des jardins en conteneurs et fleurir à l’intérieur, en particulier pendant la saison hivernale. En général, ces fleurs poussent bien dans un sol modérément fertile et bien drainé, avec une exposition en plein soleil. Vous pouvez toujours les cultiver en extérieur à l’ombre partielle.

Pensez à ameublir le sol avant de planter et ensuite, arrosez abondamment pour humidifier le sol. Ce soin n’est pas le même que dans le cas de la transplantation, où vous devez arroser avec parcimonie et vous arrêter jusqu’à l’émergence des boutons floraux l’année suivante.

Remarque : portez des gants si vous avez l’intention de manipuler des bulbes de jacinthes pendant une période prolongée, car ils contiennent de l’acide oxalique, une substance qui peut provoquer une grave irritation de la peau.

Conseil d’entretien :

Bien que les conseils d’entretien puissent varier en fonction de l’endroit où vous choisissez de cultiver votre jacinthe (dans un récipient ou en pleine terre), quelques conseils sont valables pour tous : Laissez à vos bulbes de jacinthe l’espace de respiration dont ils ont besoin en réduisant la quantité d’eau que vous leur donnez. Dans tous les cas, une humidité excessive entraîne la pourriture des bourgeons tout en offrant un environnement propice à la prolifération de la pourriture grise. Coupez les tiges des fleurs de jacinthes à la fin du printemps (après la floraison) pour rediriger les efforts de la plante vers le stockage d’énergie dans le bulbe. N’enlevez les feuilles que lorsqu’elles commencent à jaunir ou laissez-les dépérir naturellement, car cela permet de nourrir le bulbe pour l’année suivante.

3. Jonquille

Ces plantes vivaces faciles à cultiver sont généralement en forme de trompette et se déclinent en plusieurs couleurs (notamment blanc, jaune et orange) pour annoncer officiellement l’arrivée du printemps.

Bien que vous puissiez cultiver des jonquilles dans une gamme de sols, elles se développent mieux dans un sol modérément fertile et bien drainé, avec une humidité adéquate tout au long de la saison de croissance. Le site doit également offrir une exposition complète au soleil ou une ombre partielle.

Et tout comme la jacinthe, les bulbes de jonquille contiennent également de l’acide oxalique qui peut provoquer une irritation de la peau, communément appelée « démangeaison de la jonquille ». Il est donc recommandé de porter des gants avant de manipuler les bulbes.

Veillez également à ce que vos animaux domestiques ne grignotent pas les bulbes, car ils sont toxiques. Malgré leur nature toxique, les jonquilles sont généralement un symbole d’espoir et symbolisent également le 10e anniversaire de mariage.

Conseil d’entretien :

Supprimez les fleurs de vos jonquilles lorsqu’elles se fanent, mais laissez les feuilles pendant au moins six semaines pour permettre à la plante de se régénérer. Comme ces plantes présentent des tiges sans feuilles, la pression exercée par les une à vingt fleurs peut parfois sembler peser sur les tiges. Dans ce cas, envisagez de mettre des tuteurs aux fleurs.

4. Fleur de perce-neige

Le perce-neige est généralement la première fleur de l’année à montrer sa beauté, sa floraison symbolisant la fin de l’hiver et le début d’une nouvelle saison active. C’est l’une des rares plantes capables de résister au froid de l’hiver, grâce à la chaleur qu’elle produit, et donc capable de faire fondre la neige qui l’entoure.

Les perce-neige se plaisent dans les sols bien drainés et riches en humus et n’ont pas nécessairement besoin des sols humides du Sud et du Nord, puisqu’ils n’ont besoin que d’une quantité d’eau suffisante.
Envisagez de les planter à une distance de 2 à 3 pouces les uns des autres pour obtenir ce spectacle printanier. Elles tolèrent le plein soleil ou l’ombre partielle, ce qui en fait un choix naturel pour les jardins lunaires et boisés.

Conseil d’entretien :

Évitez de planter les bulbes de perce-neige à l’unité ; au lieu de cela, plantez-les en petits groupes pour permettre la formation d’une couverture parfaite de perce-neige. Cela permettra d’éliminer la couche de neige qui accompagne la morne saison d’hiver.

5. Le redbud

Vous voulez une couleur brillante dans votre paysage ? Alors le redbud est tout ce dont vous avez besoin. Ils sont faciles à entretenir et leurs fleurs rose mauve qui durent 2 à 3 semaines conviennent parfaitement à tout projet d’aménagement paysager.

Que vous choisissiez de les avoir dans votre jardin boisé ou simplement comme bordure d’arbustes, les redbuds feront la magie de redonner du charme à votre jardin de printemps. Tout ce dont ils ont besoin est un emplacement partiellement ombragé avec un sol bien drainé. Plantez-les au début du printemps et arrosez-les abondamment immédiatement après la plantation.

Conseil d’entretien :

Envisagez de tailler votre redbud à l’automne pour lui assurer un port naturel. Comme la plante a besoin d’une humidité adéquate pour s’établir, pensez à placer du paillis autour de l’arbre (5 cm suffisent), mais veillez à ce qu’il ne touche pas le tronc.

6. Coeur saignant

Avec leurs fleurs en forme de cœur qui prennent toujours les couleurs rouge, blanc ou rose, les cœurs saignants sont une vraie beauté au printemps. Ils sont de bons ajouts à votre jardin d’ombre ou à votre plantation forestière, car ils ont besoin en partie du soleil et de l’ombre.

Pensez à les planter dans un sol humide et bien drainé, en les espaçant de 1 à 2 pieds. Puisqu’ils apprécient un sol riche en humus et une humidité constante, assurez-vous de leur ajouter une couche de compost au printemps pour stimuler leur croissance.
Les coeurs saignants sont des plantes entièrement toxiques ; cependant, leurs graines (qui contiennent de l’élaiosome – une riche source de lipides) constituent l’un des aliments préférés des fourmis. Il n’est donc pas étonnant que les fourmis jouent un rôle important dans la dispersion des graines des plantes à cœur saignant.

Conseil d’entretien :

Arrosez souvent la plante pour garder le sol constamment humide. La terre organique est leur meilleure source d’alimentation, et l’ombre partielle est un plus pour leur survie.

7. Azalée

Ces arbustes faciles à entretenir existent dans une grande variété de couleurs magnifiques (allant de la lavande veloutée et de la pêche succulente au rose brillant et triomphant), ce qui rend presque impossible d’en choisir un plutôt qu’un autre.

Ils ont des racines peu profondes et poussent donc mieux dans un sol acide bien drainé et enrichi par des produits biologiques. Pensez à les planter au printemps dans un endroit frais et légèrement ombragé pour éviter que le soleil ne brûle leurs feuilles.

Notez également que trop d’ombre peut les priver de l’oxygène dont ils ont tant besoin, ce qui entraîne une croissance plus faible et donc une mauvaise floraison.

Conseil d’entretien :

Arrosez régulièrement vos plantes d’azalée jusqu’à ce qu’elles soient établies. Concentrez-vous sur le feuillage et les racines de la plante pour assurer une absorption adéquate de l’eau. Si possible, arrosez-les le matin pour laisser le temps aux feuilles de sécher pendant la journée. Cela réduit le risque de développement de moisissures pendant la nuit. Taillez vos azalées uniquement lorsque cela est nécessaire.

8. Pensée

Les pensées sont généralement appelées fleurs « faciales » en raison de leurs pétales brillants et de leurs motifs qui ont tendance à prendre diverses formes. Certains voient le dessin des pétales comme des barbes tandis que d’autres disent que ce sont des ailes.

Ces fleurs aiment le soleil et ont tendance à bien se comporter par temps froid, ce qui les rend idéales pour les jardins d’automne et de printemps. Leur nature facile à vivre en fait un bon choix pour tous vos plans de jardinage, y compris pour les utiliser comme couvertures de sol, bordures ou même les planter dans des conteneurs.

Assurez-vous que le sol est bien drainé, humide et riche en humus pour une croissance optimale des pensées et une floraison de qualité.

Conseil d’entretien :

Arrosez régulièrement vos pensées pour favoriser leur croissance. Pensez à enlever les fleurs mortes pour prolonger la période de floraison et déclencher la croissance!

9. Le crocus

Les crocus, comme les fleurs de perce-neige, poussent à travers le manteau de neige pour annoncer le plus tôt possible l’arrivée du printemps.

Leurs parfums puissants et leurs couleurs variées et magnifiques (dont le rouge, l’orange, le jaune, le rose et bien d’autres) effacent rapidement l’aspect terne que l’hiver laisse sur votre paysage tout en attirant les abeilles pour une meilleure pollinisation.

Le plus grand défi que vous aurez à relever avec ces fleurs sera peut-être de chasser les prédateurs. Les lapins, les cerfs et les écureuils apprécient les cormes et les fleurs de ces plantes. Cependant, en les intercalant avec des jonquilles, on éloigne considérablement les animaux, car ils n’aiment pas cette plante.
Pensez à cultiver vos crocus dans un sol bien drainé avec un pH neutre de six ou sept. Rappelez-vous qu’ils ont besoin du plein soleil pour prospérer, mais ce que ces plantes détestent le plus, c’est de rester dans un sol humide, surtout pendant leurs périodes de dormance en été.

Conseil d’entretien :

Arrosez régulièrement vos crocus au printemps et à l’automne, plutôt qu’en été, lorsqu’ils préfèrent un sol plus sec. Laissez les feuilles mourir naturellement après la floraison, car cela favorise le processus de rajeunissement des plantes. Les crocus sont sujets à des attaques virales qui peuvent entraîner des stries et des cas de bourgeons coincés (bourgeons qui ne s’ouvrent pas). Dans ce cas, pensez à vous débarrasser des plantes attaquées pour éviter la propagation de la maladie. Remarque : jusqu’à présent, il n’existe pas de remède établi pour les maladies virales.

10. Muguet de la vallée

Ces plantes très parfumées fleurissent généralement au printemps et au début de l’été et présentent de minuscules fleurs blanches en forme de clochettes, qui dépassent joliment les feuilles vert clair et en forme de lance de la plante.

Le muguet s’épanouit dans un sol humide et préfère une ombre partielle, mais il peut aussi s’adapter facilement à une ombre sèche.

La fin de l’automne est généralement le meilleur moment pour planter ces fleurs afin de leur permettre de rattraper les températures froides de l’hiver. La température froide permet une bonne période de dormance.

Vous ne voulez pas nuire à vos enfants et à vos animaux domestiques, alors tenez-les éloignés pendant que vous effectuez la plantation, car le muguet est connu pour être toxique.

Conseil d’entretien :

Comme elles se propagent très rapidement, il serait préférable d’avoir vos plantes de muguet à l’extérieur (soit dans des conteneurs, soit dans un jardin naturaliste) pour une gestion facile et pour s’assurer qu’elles bénéficient de niveaux d’humidité optimaux.

11. La pensée sauvage

En dépit de leur petite taille et de leur délicatesse, les pensée sauvages sont les plus marquantes avec leurs floraisons violettes et jaunes éclatantes qui se distinguent au printemps.

Vous ne pouvez jamais vous tromper avec de telles beautés si vous voulez agrémenter votre paysage de couleurs chaudes supplémentaires. Il suffit d’ajouter suffisamment de compost pour enrichir le sol et de disperser les graines sur le terrain déjà préparé.

Recouvrez légèrement les graines et arrosez jusqu’à ce qu’elles germent. Les plantes Johnny Jump Up poussent bien si elles sont exposées à un ensoleillement suffisant, mais elles s’épanouissent aussi au soleil partiel. Elles sont faciles à entretenir et sont comestibles – d’excellents ajouts à votre salade ainsi qu’à vos cocktails.

Conseil d’entretien :

Gardez les fleurs arrosées, cependant, assurez-vous de ne pas trop humidifier le sol. Envisagez d’enlever les fleurs mortes pour permettre une plus grande floraison et une croissance plus touffue.

12. Jacinthe de raisin

Les jacinthes de raisin atteignent généralement une hauteur maximale de 15 à 30 cm avec des fleurs bleu violacé qui ressemblent à de minuscules perles enfilées et poussant ensemble en grappes de 12 à 20, généralement le long de la tige de la plante.

Étonnamment, elles sont toujours la première source de nutriments pour divers insectes, dont les abeilles, au printemps. Les jacinthes de raisin n’aiment pas les conditions extrêmes, ce qui signifie que vous devez les planter dans un sol de jardin ordinaire bien drainé avec une exposition adéquate au soleil, bien qu’elles puissent toujours prospérer dans des endroits à mi-ombre.

Une humidité ou une sécheresse extrême peut facilement entraîner un encrassement et un risque accru d’attaque des bulbes par les moisissures.

La jacinthe d’eau peut être assez envahissante ; il faut donc envisager de planter les bulbes dans une zone libre où ils peuvent se répandre librement.

Conseil d’entretien :

Envisagez d’arracher les têtes de fleurs de la plante (juste avant la production des graines) une fois que les fleurs commencent à se faner pour donner plus de force au bulbe pour se propager. Mais cette opération est facultative car vous pouvez toujours laisser la plante pousser à l’état sauvage avec les graines.

13. Narcisse blanc comme du papier

Ces fleurs sont souvent un rappel clair de la saison chaude du printemps dans l’attente lorsque l’hiver semble régner sur les autres plantes.

Les Paperwhites ne peuvent être cultivés en pleine terre que dans les régions les plus chaudes des États-Unis, toujours dans les zones USDA 9 et plus.

Cependant, vous pouvez toujours produire les bulbes à l’intérieur dans vos jardins en conteneurs. Assurez-vous simplement que la terre de votre conteneur est bien drainée et placez le pot dans un endroit frais et peu éclairé, bien sûr, après avoir légèrement recouvert les bulbes de terre. Une fois qu’ils ont poussé, mettez-les dans un endroit bien ensoleillé.
S’ils sont plantés à l’extérieur, les blancs en papier doivent être exposés au plein soleil car ils ont besoin de beaucoup de lumière pour une meilleure croissance.

Conseil d’entretien :

Pensez à ajouter du compost à votre jardin avant de planter vos blanc-papier pour stimuler leur croissance.

14. Cerisier japonais en fleurs

Outre leur jolie couleur rosée (toujours associée à la saison du printemps), les pétales des fleurs de cerisier sont également comestibles et permettent d’infuser parfaitement le traditionnel thé sakura des Japonais.

Ces fleurs symbolisent l’espoir et le renouveau chez les Japonais, qui la considèrent comme leur fleur nationale. Le plus important est qu’elle est souvent célébrée comme un symbole d’amitié entre les États-Unis et le Japon.

Avec leur saison de floraison maximale le 4 avril, ces arbres à fleurs ont besoin de plein soleil, mais pas des sites brûlants. Pensez à les faire pousser dans un sol bien drainé pour un niveau de croissance optimal.

Conseil d’entretien :

Pensez à faire pousser votre cerisier en fleurs sur une terrasse, un balcon ou seulement dans un pot. Cependant, le récipient doit avoir un trou au fond pour évacuer tout excès d’eau. Ne taillez l’arbre qu’après la saison de floraison.

15. Rhododendron

Les rhododendrons font partie des rares arbustes à feuilles persistantes et larges connus pour leurs fleurs éclatantes qui s’épanouissent au printemps.

Ils se distinguent de la saison hivernale aux couleurs blanchâtres par leurs feuilles persistantes qui annoncent la vie dans la partie apparemment dormante de la terre. Comme la plupart des fleurs de printemps, les rhododendrons poussent mieux dans un sol bien drainé, humide, riche en humus et acide.

Si possible, évitez les sites venteux, chauds et secs et assurez-vous d’une lumière filtrée pour une meilleure floraison. Gardez toujours vos rhododendrons bien arrosés et appliquez un paillis, comme des copeaux de bois ou des aiguilles de pin, pour que le sol reste frais, hydraté et acide.

Conseil d’entretien :

Pensez à fertiliser au printemps avec un engrais acidifiant pour rhododendrons afin de ramener le pH du sol à 5.

16. Hellébore « rose de noël »

Leurs fleurs ressemblant à des roses apparaissent généralement au début du printemps, d’où le nom de rose de carême. Et comme ce sont des plantes vivaces, vous pouvez vous attendre à ce qu’elles continuent à fleurir pendant plusieurs années.

Les hellébores sont très tolérants quant aux différentes conditions de culture ; cependant, ils se comportent bien dans un sol humide, riche et bien drainé, à l’ombre partielle.

Conseil d’entretien :

Veillez à ce que vos hellébores soient correctement arrosées au printemps et à l’automne, car c’est à cette période qu’elles connaissent une croissance continue. Appliquez du compost chaque année pour stimuler leur croissance.

17. Hélianthème rock rose

Ces arbustes à feuilles persistantes attendent généralement la fin du printemps pour fleurir (un processus qui dure environ un mois), chaque fleur ne durant qu’une journée.

Vous apprécierez leurs délicats pétales rosés et jaunâtres dans votre jardin, même au début de l’été. Pensez donc à cultiver votre ciste dans un sol bien drainé et bien exposé au soleil.

Conseil d’entretien :

Les rosiers sont l’un des arbustes à la croissance la plus rapide et à l’entretien le plus facile, car ils ne demandent que peu ou pas d’entretien. Ils sont capables de résister à toute forme de négligence, y compris les conditions les plus strictes comme la chaleur, les vents forts et la sécheresse.

18. Sanguinaire du Canada

Les plantes sanguines sont un autre groupe de plantes à floraison précoce au printemps, avec 8 à 12 pétales qui poussent sur des tiges sans feuilles.

Les fleurs sont généralement blanches et dépassent magnifiquement le feuillage de cette plante fantastique. Leur jus de couleur rouge foncé (principalement concentré sur la tige) est utilisé pour fabriquer des colorants orange, roses et rouges.
Ces plantes aiment les sols humides, organiques et bien drainés et poussent mieux à l’ombre, ce qui en fait une plante parfaite pour votre jardin boisé ou ombragé.

Conseil d’entretien :

Arrosez la plante régulièrement, au moins deux fois par semaine, pour garder le sol humide et éviter qu’elle n’entre en phase de dormance. Cela permet également aux feuilles de rester en place pendant la majeure partie de l’été. Cependant, pensez à minimiser l’arrosage en hiver et en automne pour permettre à la plante d’entrer en dormance.

L’essentiel pour profiter des fleurs du début du printemps

Assurer la beauté et l’apparence de votre jardin de printemps devrait être votre priorité absolue une fois que vous avez terminé le processus de plantation.

Voici un bref récapitulatif de la manière d’y parvenir. Au milieu du printemps, pensez à des pratiques saines comme le paillage, la transplantation de vos semis et la plantation d’annuelles rustiques. À la fin du printemps, taillez vos arbustes et décollez vos plantes.

Vous vivez pour le jardinage ? Ne ratez pas les dernières tendances en matière de jardinage. N’oubliez pas de vous inscrire à nos alertes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.